Zéro FLUOR pour mes enfants : ni gouttes ni dentifrice fluoré

Le fluor dans la prévention des caries fait beaucoup débat. Quand on s’intéresse au sujet du fluor, on se rend compte que les bénéfices qu’on lui confère ne sont pas si important et que la carie est toujours aussi présente malgré la présence du fluor dans notre consommation quotidienne.

J’ai décidé de ne pas donner de supplémentation en fluor à mes enfants et je vous explique pourquoi.

Où trouver le fluor ?

Il faut savoir qu’en France et dans de nombreux pays, l’utilisation du fluor est déjà établie en prévention collective. Nous le consommons dans le sel de cuisine qui est fluoré chez bon nombre de marques (lisez sur la boîte).

Ensuite, il y a les eaux en bouteilles qui sont fluorées, à des niveaux différents (reportez-vous à l’emballage de vos bouteilles pour connaitre le niveau de fluoration).

A noter que la fluoration des eaux d’alimentation (du robinet) n’est pas autorisée en France. La présence de fluor dans l’eau du robinet est « naturelle » et contrôlée.

Le fluor est aussi administré en gouttes, comprimés, dentifrices, bains de bouche, gels de façon individuelle.
Les parents, à partir de l’âge de 6 mois de leur bébé, lui administre des gouttes de fluor sur prescription de leur médecin. Puis les parents achètent des dentifrices fluorés pour le brossage quotidien des dents.

Recommandations de AFSSAPS et de l’OMS

Trop peu de parents connaissent réellement les recommandations en matière de fluor et du coup, ils suivent aveuglément les prescriptions de leur médecin. Alors qu’en réalité il ne faut pas systématiquement donner du fluor à nos enfants :

« La supplémentation en fluor par voie orale (comprimés, gouttes) n’est plus recommandée aux enfants de moins de 6 mois, et après l’âge de 6 mois, elle doit être réservée aux enfants présentant un risque carieux élevé (lesquels ne représentent pas plus de 15% des enfants). Avant prescription, un bilan personnalisé des apports en fluor est nécessaire ».

Combien d’entre vous a fait un bilan personnalisé à son enfant avant de lui administrer du fluor quotidiennement pendant 3 ans ?

Les dangers du fluor : Fluorose dentaire

Toutefois, il peut y avoir des effets secondaires indésirables à l’apport excessif de fluorures. Les fluorures sont largement utilisés à l’échelle mondiale et avec profit :

  • Plus de 500 millions de personnes dans le monde utilisent des dentifrices fluorés
  • Près de 210 millions ont accès à une eau fluorée
  • quelque 40 millions à du sel fluoré
  • Autres applications de fluorures (bains de bouche, comprimés/gouttes) : sont administrées à près de 60 millions de personnes

Les cas de fluorose observés (environ 2,5 % de la population des enfants de 12 ans) sont des fluoroses légères (tâches inesthétiques blanches ou brunes sur les dents) et presque toujours dues à
des apports excessifs et multiples avant 6 ans : prise régulière de comprimés ou de gouttes, et ingestion régulière de dentifrice fluoré par de jeunes enfants ne sachant pas bien cracher ni se rincer.

Comment prévenir les caries autrement ?

La prévention de la carie dentaire passe par :
– l’éducation à une hygiène bucco-dentaire adaptée ;
– l’éducation à une bonne hygiène alimentaire.

Personnellement, j’achète dans un magasin bio nos dentifrices SANS FLUOR. Je considère que l’on consomme suffisamment de fluor au quotidien. Je regarde aussi la quantité de fluor dans l’eau que j’achète et privilégie les sels sans fluor.