18 mois : la joie des premiers mots

Chose importante : chaque bébé est différent. Inutile donc de comparer le vôtre et du coup de vous inquiéter parce qu’il ne parle pas encore au même âge que l’enfant de votre copine. Ils sont uniques !

Les premiers mots de nos petits, c’est toujours un moment émouvant. Mais difficile de dire exactement quand ils ont réellement commencé à parler.

Au départ, ça commence avec des petits mama, papa, baba … C’est le tout début de la communication verbale.

Mais entre ce moment et le moment où votre enfant commence réellement à parler, il peut se passer beaucoup de temps.

Ma dernière née a commencé avant un an à prononcer ses premiers mama, papa, baba. Et c’est seulement quelques mois plus tard qu’elle a commencé à répéter des mots, à 18 mois.

Avant ses 18 mois, elle babillait, elle savait dire « donne » quand elle voulait obtenir quelque chose. Elle utilisait le language des signes pour s’exprimer dans certains cas.

Très exactement à 18 mois, jour pour jour, quelque chose s’est produit dans sa petite tête. Elle s’est mise à répéter les mots.

Avant cela, elle a réussi à prononcer « ziza », qui est le nom que j’utilise quand je lui parle du sein, quand je lui propose la têtée. Vous n’imaginez pas l’émotion que produisent ses premier mots.

Les enfants progressent à une vitesse folle. Mais chaque enfant progresse à son rythme. Certains ne parlerons pas avant 3 ans (voir plus), et auront certainement besoin d’un coup de main. D’autres commencerons avant 18 mois.

On a coutume de penser et de dire que les filles commencent à parler plus tôt que les garçons. Dans mon entourage cette règle ne fait pas l’unanimité. Encore une fois, pas de règle.

Un conseil, si vous voulez voir votre enfant progresser en language, parlez-lui dès le berceau (et même pendant la grossesse) et évitez le language  » bébé « . Ils sont en mesure de tout comprendre alors ne limitons pas le vocabulaire.