Progressions et programmations en maternelle : un site, une mine d’or !

Préparer sa classe implique de planifier, de garder une certaine souplesse pour s’adapter aux rythmes des élèves, tout en offrant un enseignement en conformité avec les programmes. Les programmes proposent des repères pour organiser la progressions des apprentissages en maternelle.

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous une merveilleuse trouvaille sur ce sujet. Des tableaux de progression pour la maternelle tout fait et en téléchargement gratuit selon les nouveaux programmes 2015. Cliquez ci-dessous :

— > La classe de Jenny – Progressions et programmations en maternelle

Vous saurez ainsi ce que fait votre enfant pendant son année scolaire ou vous en inspirer fortement si vous avez choisi l’Instruction En Famille !


Pour aller plus loin …

Qu’est-ce qu’une progression ?

La progression définit la manière d’organiser l’enseignement d’une discipline en avançant progressivement dans la difficulté de ses contenus, selon les grands principes didactiques propres à chaque discipline (soustraction avant division, par exemple).

La notion de difficulté croissante conditionne donc l’organisation didactique d’une progression.

La progression comprend un enchaînement chronologique de séquences, apportant un ordre dans les apprentissages, un itinéraire, des temps de synthèse, des évaluations. Elle doit être centrée sur les élèves, leurs rythmes d’apprentissage, leurs compétences et leurs difficultés.

Elle cible des objectifs évaluables, définit des critères d’évaluation et envisage les activités de remédiation ou d’approfondissement à destination des élèves.

 Attention : une progression trop « serrée », par exemple calculée sur 35 semaines, sans prise en compte des temps nécessaires d’évaluation, d’impondérables de toutes sortes (visites médicales, sorties scolaires, projets émergeant, et autres événements forcément imprévisibles) ne pourra pas être respectée : il faut ménager des temps de souplesse.